Navigation – Plan du site

Vous débattez, nous débattons, ils débattent…

Sandrine Musso, Cyril Farnarier et Juliette Sakoyan

Texte intégral

« À en croire certains la crise d’identité serait le mal du siècle. Quand des habitudes séculaires s’effondrent, quand des genres de vie disparaissent, quand de vieilles solidarités s’effritent il est certes fréquent qu’une crise d’identité se produise. Malheureusement, les personnages qu’inventent les medias pour convaincre du phénomène et souligner son aspect dramatique ont plutôt de façon congénitale la cervelle vide : leur identité souffrante apparaît comme un alibi commode pour nous masquer et masquer à leurs créateurs, une nullité pure et simple. La vérité est que, réduite à ses aspects subjectifs, une crise d’identité n’offre pas d’intérêt intrinsèque. Mieux vaudrait regarder en face les conditions objectives dont elle est le symptôme et qu’elle reflète. On l’évite en évoquant des fantômes sortis touts droits d’une psychologie à bon marché »

  • 1  Après avoir figuré pendant plusieurs semaines en téléchargement libre sur la page d’accueil du sit (...)

1À votre avis, qui a écrit ces phrases ? Un dangereux gauchiste ? Peut-être encore l’un des ces « intellectuels, historiens ou sociologues » chez qui la question de l’identité nationale « génère un certain malaise » si l’on en croit la rubrique 1.12  du guide à l’usage des Préfets pour animer ce qui porte le nom de "grand débat sur l’identité nationale". Plus que de grands discours, la lecture de ce guide "pour aller plus loin" est, à elle seule, édifiante ; nous préférons vous laisser le découvrir1.

2À travers les faits de santé et de maladie, Amades s’est de manière transversale et régulière intéressée aux enjeux soulevés par les questions d’identité et d’altérité. Pour l'heure, ce dernier bulletin de l'année rend compte dans son dossier (rubrique : Point d’Interrogation. Les dossiers d’Amades) des échanges que nous avons eus à l'occasion des assises de l'anthropologie de la santé en septembre dernier. Dans le contexte institutionnel que l'on sait, comment les anthropologues font-ils aujourd'hui usage de leurs outils théoriques ? À quelles conditions peuvent-ils continuer à mener leurs recherches ? Quels défis doivent-ils relever ? Telles sont quelques unes des questions auxquelles ont tenté de répondre les différents intervenants conviés à cette occasion. Loin de pouvoir se résumer à la question d'une supposée "crise identitaire" de la discipline, c'est à la discussion de ses évolutions potentielles et de ses conditions objectives de possibilité que nous nous sommes consacrés. Au-delà des débats qui nous ont animés lors de cette journée, le consensus semblait toutefois transversal autour du plaisir qu'était le nôtre de se retrouver autour de projets et questions communes : de nombreux participants et auditeurs ont souligné la dimension conviviale de ces assises et du colloque qui les a précédé.

3Parmi les questions communes aux membres d'Amades, il en est une qui concerne la place de l'anthropologie sur la scène sociale, projet cher au cœur de l'association. Mettre en œuvre ce projet au quotidien, c'est aussi prendre place dans la vie de la cité. Ainsi, Amades s'associe au communiqué lancé par l'AFA (Association Française des Anthropologues) à propos du fameux (sic) "débat sur l'identité nationale", afin de promouvoir une démarche de vigilance sur ces questions; mais aussi pour que les anthropologues s’attachent, dans le contexte qui est le nôtre, à faire entendre leur voix.

  • 2  Lévi-Srauss Claude (dir.), 1977, L’identité, Quadrige, PUF, p.5
  • 3  Ibid. p.6

4Les phrases d’introduction de cet éditorial sont issues de l’introduction à l’«identité » et signées en 1975 par Claude Lévi-Strauss2, qui a justement donné une audience à l’anthropologie, et dont on ne peut qu’admirer la verve et l'actualité. Il a eu le premier mot, laissons lui en signe d’hommage aussi le dernier : « Rien ne ressemble plus à la pensée mythique que l'idéologie politique »3.

Haut de page

Notes

1  Après avoir figuré pendant plusieurs semaines en téléchargement libre sur la page d’accueil du site internet officiel du grand débat sur l’identité nationale, ce guide à destination des Préfets et Sous Préfets intitulé « pour aller plus loin sur le grand débat sur l’identité national », et présenté comme un document pour aider à la conduite des débats, a finalement été retiré du site national. Il se trouve encore sur quelques sites préfectoraux. Nous vous en proposons un accès direct en annexe à cet éditorial.

2  Lévi-Srauss Claude (dir.), 1977, L’identité, Quadrige, PUF, p.5

3  Ibid. p.6

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sandrine Musso, Cyril Farnarier et Juliette Sakoyan, « Vous débattez, nous débattons, ils débattent… », Bulletin Amades [En ligne], 79 | 2009, mis en ligne le 16 décembre 2009, consulté le 25 novembre 2017. URL : http://amades.revues.org/1069

Haut de page

Auteurs

Sandrine Musso

Articles du même auteur

Cyril Farnarier

Articles du même auteur

Juliette Sakoyan

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org