Navigation – Plan du site
Parutions
Audiovisuelle

Nice, bonne au Brésil, un film de Armelle GIGLIO-JACQUEMOT, [Nice, doméstica no Brasil] Film (67’) en portugais sous-titré français, DVD NTSC All zones.

Prix des Rencontres internationales du film de chercheurs
(Lyon, Février 2011)

Image1

Synopsis

Comme beaucoup de jeunes rurales de sa condition au Brésil, Nice a quitté son village pour s’employer en ville chez des patrons aisés. Elle est bonne à demeure dans une grande maison où elle vit confinée. Caméra à la main, la réalisatrice accompagne la jeune femme qu’elle connaît depuis plusieurs années dans l’exécution, au jour le jour, de ses tâches domestiques. Elle montre Nice au travail et on comprend les diverses dimensions de cette tâche : son caractère physique, fastidieux et répétitif ; son ampleur et sa variété ; la dépense d’énergie et la charge mentale qu’elle représente ; la maîtrise des techniques qu’elle suppose pour répondre aux exigences de propreté des employeurs. Elle met en lumière certains traits du ménage « à la brésilienne ».

Mais le film ne décrit pas seulement un travail souvent ignoré ou mésestimé. Il donne aussi la parole à Nice qui, passant du rire aux larmes, exprime son point de vue sur son travail et sa condition, livre son vécu de bonne à tout faire : sentiment de stagnation et de limitation, absence de valeur et de reconnaissance, mépris, gêne et responsabilité sont parmi les thèmes cruciaux qu’elle aborde durant le tournage des images du travail. Et parce que sa vie est aussi un peu ailleurs, elle nous entraîne par moments dans l’au-delà du travail domestique avec ses joies, ses projets, ses craintes.

(en savoir plus…)

  • Revues.org