Navigation – Plan du site
Comptes-rendus de rencontres

La Médecine tibétaine, les sources, les concepts et la pratique actuelle

Aline Mercan
Référence(s) :

La Médecine tibétaine, les sources, les concepts et la pratique actuelle, Société Française d'Ethnopharmacologie et l'Institut Européen d'Ecologie, journée d’étude, 8 avril 2006, Metz

Texte intégral

1Au cours de cette journée, Fernand Meyer, du CNRS, a montré la richesse et la complexité de la tradition médicale tibétaine. Il a insisté sur l’hétérogénéité de cette médecine savante asiatique où coexistent des praticiens de formation et de statuts très différents. Aline Mercan, de Jardins du Monde, a dressé un inventaire des tendances qui caractérisent la médecine tibétaine contemporaine à partir de données de terrain recueillies en Chine. Les deux interventions insistaient sur la mosaïque des savoirs et des biotopes à l’origine d’une pharmacopée complexe et non unifiée. Les modifications des pratiques sous l’influence de la rencontre avec la biomédecine vont dans le sens d’une standardisation, d’une simplification des pratiques, mais aussi des nosologies et de la taxonomie – qui concerne particulièrement les plantes médicinales – de la dissociation des fonctions de prescripteur et de dispensateur du médicament. L’apparition de grands laboratoires fabriquant des médicaments tibétains “modernisés” a une influence considérable sur le marché des plantes médicinales qui est passé en quelques décennies d’une échelle locale à une demande mondialisée particulièrement préoccupante pour certaines espèces. Lung Tok Chok Tsang, médecin tibétain vivant en France, a illustré concrètement les changements dans les pratiques de fabrication des médicaments tibétains qui accompagnent ce changement d’échelle, depuis la collecte des plantes jusqu’à la fabrication – devenue industrielle – des pilules tibétaines. Jean-Pierre Nicolas, de Jardins du Monde, a présenté un bilan floristique réalisé dans l’est du Quinghai qui montre bien les problèmes résultant de la disparition rapide de nombreuses espèces et les dynamiques sociales créées par ces nouveaux marchés. Enfin Elizabeth Dodinet, de Nomad, a pu montrer comment les modifications récentes des infrastructures et de la société ladakhi avaient changé les modes de vie et en particulier le pastoralisme, la cueillette et la distribution des plantes. Toutes ces interventions convergeaient en mettant en avant les modifications profondes du marché et l’influence sur le biotope. La journée s’est conclue par une réflexion sur l’avenir d’une médecine tibétaine en pleine mutation. Sa pharmacopée, en voie de simplification, devra faire face à la disparition rapide de nombreuses espèces végétales du fait de leur surexploitation. Le constat a été posé de l’urgence à inventorier les plantes et leurs utilisations ainsi qu’à trouver des stratégies pour limiter la perte prévisible d’une ressource médicinale menacée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Aline Mercan, « La Médecine tibétaine, les sources, les concepts et la pratique actuelle », Bulletin Amades [En ligne], 66 | 2006, mis en ligne le 03 février 2009, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://amades.revues.org/298

Haut de page

Auteur

Aline Mercan

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org