Navigation – Plan du site
Revue des revues

Le dernier numéro de Curare 31 (2008) 2+3 est sorti et porte sur les questions d’interprétariat en situations interculturelles

Nous reproduisons ci-dessous trois résumés des dix contributions qu’il donne à partager

Notes de la rédaction

[Merci à Ekkehard Schröder qui ne manque pas de nous tenir informés des activités d’AGEM - http://www.agem-ethnomedizin.de - et plus particulièrement des publications de la revue Curare]

Texte intégral

Șebnem Bahadır: Le théâtre de l´interprétation: Observer, participer, répéter, jouer, changer. (Orig. En allemand), p. 176-186

1Lorsque les interprètes agissent en tant que médiateurs interculturels entre les représentants des institutions médicales et les immigrés, ils prennent une responsabilité immense : ils ont le devoir d’établir une communication dans des situations caractérisées par un grand déséquilibre de pouvoir. Face à cette structure de relations hiérarchisées, les interprètes ne travaillent pas comme des acteurs invisibles et nonparticipants.

2En tant que professionnels dotés d’identités culturelles, sociales et politiques, ils se trouvent au milieu de la scène: Cet article esquisse une méthode de formation pour des interprètes, fondée sur une perspective de traductologie orientée vers l’action, et complétée par les approches de la pédagogie de théâtre, de l’anthropologie et de la sociologie. Son point de départ est le concept d’interprétation comme action de tout le corps dans une situation qu’on peut enseigner et apprendre par des mises en scène. Le but est de développer une identité professionnelle qui sensibilise les interprètes aux dynamiques non verbales, verbales et situationnelles en communication et au déséquilibre de pouvoir culturel, social et politique dans les domaines médicaux, ainsi que de permettre aux interprètes d’agir selon l’éthique, c’est-à-dire avec empathie et responsabilité en tant qu’acteur-tiers.

3Mots clés: la perspective d’action dans l’éducation – interprète sensible – empathie – théatre et interpréter – interprétariat scientifique – identité professionnelle

Claudio Baraldi & Laura Gavioli: Culture et contexte en interaction dirigée par un interprète. (orig. en anglais), p. 193-204

4Il est convenable de supposer qu’une interaction dirigée par un interprète dans des cadres institutionnels est – au moins partiellement – influencée par la culture institutionnelle du cadre dans lequel celle-ci se produit, soit-il médical, juridique ou d’autre. Les interactions institutionnelles ne reproduisent pas seulement des présuppositions culturelles, elles produisent simultanément une construction de significations culturelles. En particulier, la reproduction de significations culturelles universellement valables dépend fortement des contributions des rôles institutionnels et du consentement général à ces contributions. Des négociations interactives peuvent créer de nouvelles présuppositions culturelles. Dans le traité suivant, l’interaction dirigée par un interprète est conçue comme un genre spécial de la communication institutionnelle. Dans ce contexte, les auteurs posent la question de savoir si et dans quelle mesure la culture médicale établie façonne la communication avec un interprète. La « voix de la médecine » et la « voix du patient » sont prises en considération, et les conséquences pour l’interaction dirigée par un interprète sont discutées.

5Mots-clés : la culture de la communication institutionnelle – la voix de la médecine – la voix du patient – l’interprète comme médiateur.

Joseph Kaufert, Patricia Kaufert: L’histoire d’un « incident ». Langage, culture et problèmes de la traduction (orig. en anglais), p. 205-210

6Cet article décrit une étude de cas rétrospective des années 1970  concernant l’interprétariat et un conflit socio-politique qui s’est développé dans une communauté Inuit canadienne comme conséquence d’une initiative de planning familial. Le cas fut qualifié d’« incident » parce qu’il décrit une situation conflictuelle qui survit comme une légende aussi bien dans les narrations des travailleurs sanitaires non indigènes que dans les histoires des habitants de ces communautés Inuit.

7Bien que le conflit se noua autour des problèmes d’interprétation, l’ « incident » ne fut résolu ni par une traduction professionnelle ni par une autre médiation culturelle. L’ « incident » comprenait une traduction non spécifique quant au sexe d’un accord écrit pour des femmes auxquelles il fallait consentir à une stérilisation chirurgicale. Celle-ci remontait à une représentation culturellement inappropriée d’une séquence de quatre images dans lesquelles la vaséctomie était montrée comme un processus uniquement chirurgical. Les hommes ainsi que les femmes concernés refusèrent de signer l’accord, et la plupart des habitants des communautés Inuit rejetèrent la stérilisation chirurgicale comme méthode de planning familial. Le cas démontre les problèmes concernant la traduction de concepts anatomiques et la description d’interventions cliniques sans la disponibilité d’une terminologie homologue ainsi que les risques de l’emploi de matériaux visuels qui sont intransmissibles de manière transculturelle. Il renvoie de même à la nécessité de caractéristiques relatives au sexe dans la langue et à la prise en considération de l’importance politique et culturelle de la communication sur la reproduction et sur la fertilité, particulièrement en ce qui concerne la confiance et la méfiance entre les communautés indigènes et les systèmes officiels de santé.

8Mots-clés : planning familial – conceptions culturelles de la fertilité – problèmes de la traduction – transfert transculturel – « incident » – les Inuits – le Canada

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Le dernier numéro de Curare 31 (2008) 2+3 est sorti et porte sur les questions d’interprétariat en situations interculturelles », Bulletin Amades [En ligne], 76 | 2009, mis en ligne le 01 janvier 2010, consulté le 23 avril 2014. URL : http://amades.revues.org/677

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org