Navigation – Plan du site
Parutions

Cohen P. (dir.), 2008  — Figures contemporaines de la santé en Inde. Paris, L’Harmattan, 294 pages

Présentation de l’éditeur

Comment dans une Inde contemporaine se vivent les questions de santé ? Cet ouvrage collectif inspiré par ce questionnement entend apporter trois pistes de réflexion à partir d’études anthropologiques et géographiques.

Les cas spécifiques du VIH/sida, des hépatites ou encore de la santé mentale montrent de façon convergente que la société indienne procède à de complexes et de multiples adaptations à des concepts internationaux de santé. Des voies d’appropriation voire d’indigénisation sont au centre de revendications identitaires locales et nationales qui établissent de nombreux liens entre les conceptions biomédicales et les médecines traditionnelles ou les ethnomédecines.

Les soins de proximité tant dans les zones rurales qu’urbaines sont toujours marqués par des recours à des spécialistes populaires qui se revendiquent d’une tradition. Toutefois, les exemples décrits ici - rebouteux, guérisseurs de la jaunisse, castes de chants de guérison, matrones - illustrent que des transformations sociales récentes complexifient leurs fonctions sociales et leurs savoirs.

Enfin, comment les conceptions du corps et de la santé en viennent-elles à structurer une identité communautaire ? Les analyses sur les communautés décrites ici - milieu rural en Andra Pradesh, communauté de lépreux au Rajasthan, Français Pondichériens – montrent que les rapports au corps et à la santé sont le produit de l’histoire sociale du groupe. Associés aux rapports de genre, ils servent de matrice à la construction sociale de l’identité communautaire.

  • Revues.org