Navigation – Plan du site
Amades autour du monde

Compte-rendu, session Forum-débat, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso

Aline Kagambega et Maurice Yaogo

Le vendredi 30 janvier 2009, s’est tenue dans l’enceinte d’un maquis restaurant à la grande place chargée d’histoire de la gare ferroviaire SITARAIL de Bobo-Dioulasso, une session du Forum-débat nouvelle formule. Elle a été organisée pour permettre à Boureima Savadogo, maïeuticien d’État de formation et maintenant attaché de santé en fin de formation de présenter brièvement son mémoire soutenu fin novembre 2008 sur le thème : « analyse des difficultés liées à l’insuffisance de formation des praticiens pour la prise en charge psychosociale des femmes enceintes séropositives dans les sites PTME : cas du district sanitaire de Bogodogo ».

La session a commencé aux environs de 17h53 par les mots d’ouverture du modérateur de cette séance qui a présenté Boureima Savadogo avant de lui donner la parole. Au cours de cette session agrémentée par des arachides et un rafraîchissement, il a été question des nombreuses difficultés dans la mise en œuvre du programme PTME parmi lesquelles l’abandon des sites par les femmes enceintes dépistées séropositives. Pour aborder cette question centrale, l’intérêt a porté spécifiquement sur les conditions de prise en charge psychosociale des femmes enceintes séropositives.

Les entretiens individuels enregistrés avec l’ensemble des informateurs (10 conseillers des sites PTME, 5 prestataires non conseillers, 15 femmes enceintes séropositives suivies dans ces sites et 2 personnes ressources) ont été transcrits intégralement et traités par analyse de contenu manuelle. Les thèmes et sous-thèmes correspondant aux centres d’intérêt explorés ont été identifiés, puis les différentes informations ont été classées par rubrique thématique. Enfin, le contenu relatif aux objectifs, aux hypothèses et aux centres d’intérêt a été dégagé.

Une synthèse des résultats fait ressortir des conditions défavorables (inadéquation du soutien psychologique et social apporté par le personnel de santé aux compétences techniques insuffisantes, insatisfaction  des bénéficiaires, conditions matérielles de travail inadéquates, mauvaise organisation pratique) et favorables (gratuité des soins obstétricaux et médicaux, provision en substituts de lait maternel, disponibilité d’une salle et de matériel de travail).

Les recommandations suggèrent notamment l’implication des psychologues dans le renforcement des compétences des conseillers et dans le soutien psychologique des femmes enceintes séropositives. Il y a aussi le plaidoyer auprès des partenaires pour favoriser la mise en place d’activités génératrices de revenus  à la demande des femmes enceintes infectées suivies dans les sites PTME, en plus de la nécessité de veiller à ce que la discrétion des entretiens dans la salle de conseil et de dépistage soit assurée.

La présentation terminée vers 18h09 a été appréciée positivement par l’ensemble des participants. Des questions ont été posées par la suite et les réponses données au fur et à mesure par le présentateur. L’éclairage demandé portait essentiellement sur les modalités pratiques de mise en œuvre de l’enquête, les difficultés rencontrées et les besoins, dont le soutien alimentaire, à l’origine de l’insatisfaction des femmes qui fréquentent les sites PTME. Une nuance a été apportée concernant le fait qu’un personnel compétent dans la prise en charge psychosociale des femmes ne garantit pas pour autant un succès total à cause d’autres facteurs difficilement maîtrisables. Cependant, on s’accorde sur la contribution indéniable de compétences spécialisées en la matière.

En divers, il a été demandé à tous ceux qui voudront faire une présentation de le faire savoir par téléphone ou par e-mail en proposant une date. La rencontre a pris fin aux environs de 18h32 avec le mot de remerciement du modérateur de la séance.

Participants : Djénéba Bassole, Aline Kagambega, Jocelyne Mantoro-Sanou, Boureima Savadogo, Télesphore Some, Maurice Yaogo.

Image1

Place de la Gare, Bobo-Dioulasso, Burkina Fasso. Vue extérieure du maquis

Image2

Gare ferroviaire de Bobo-Dioulasso, Burkina Faso façade du bâtiment

  • Revues.org