Navigation – Plan du site
Parutions

Des plantes et des dieux dans les cultes afro-brésiliens. Essai d’ethnobotanique comparative Afrique-Brésil (Préface de Pierre Erny)

Cette approche des cultes afro-brésiliens par les plantes les place sous un éclairage original et apporte une contribution fort riche à leur connaissance. Botaniste, puis ethnologue, longtemps proche de Pierre Verger, Ming Anthony se place aussi sous l’égide d’André G. Haudricourt. C’est dire combien elle sait intégrer les deux pôles de sa démarche, et son livre en rend très bien compte. Les cultes apparaissent alors comme ayant une prise directe sur une flore à laquelle ils attribuent un sens : introductions et migrations végétales, conservation de secteurs de la flore, adaptations à un environnement urbain. La comparaison des espèces végétales en usage dans les cultes, entre Afrique et Amérique, la mise en évidence des ajustements culturels botaniques des descendants des Yoruba au Brésil forment la trame récurrente d’une quête qui va des cultes aux forets, du Brésil à l’Afrique, à la suite de ces migrateurs qu’ont été les Dieux et les plantes auxquelles leurs cultes donnent sens. Un riche glossaire botanique en deux parties (noms scientifiques/noms populaires puis noms populaires/noms scientifique) enrichit l’ouvrage.

  • Revues.org